en inclusion

2 317
Enfants et adolescents

Les élèves décomptés ici bénéficient ou vont bénéficier d’un projet personnalisé de scolarisation, suite à une demande effectuée auprès de la MDPH, et sont scolarisés en milieu ordinaire (y compris avec l’appui d’une ULIS). Concernant les types de troubles, l'Education nationale précise que ses enquêtes n’ont pas de visée épidémiologique et que les enseignants n'ont pas accès aux dossiers médicaux des enfants. "Les renseignements recueillis (...) n’ont pour motif que de connaître la nature et l’ampleur des moyens qui doivent être mobilisés dans l’établissement scolaire pour répondre aux besoins éducatifs particuliers des enfants concernés : il convient donc d’identifier à grands traits les types de trouble ou d’atteinte principale présentés par l’enfant." Les troubles de type dyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyscalculie, dysgraphie sont décomptés dans la rubrique "Troubles du langage ou de la parole", quand la dyspraxie est répertoriée dans la rubrique "Troubles moteurs". En Guyane, les deux tiers des enfants scolarisés en inclusion sont signalés comme ayant des troubles intellectuels ou cognitifs, alors que ces troubles concernent moins de la moitié des enfants en France entière.

Répartition selon le type de troubles

Guyane
Troubles intellectuels ou cognitifs 64.5 %
Troubles du psychisme 3.3 %
Troubles du langage ou de la parole 7.9 %
Troubles auditifs 2.2 %
Troubles visuels 2.9 %
Troubles viscéraux 0.5 %
Troubles moteurs 2.9 %
Plusieurs troubles associés 6.3 %
Autres troubles 9.5 %
Polyhandicap 0 %
Total 100 %
dont troubles autistiques 6.9 %
Sources : Enquêtes 3 et 12 -

Répartition par âge et par sexe

Sources : Enquêtes 3 et 12 -

Accompagnement thérapeutique ou médico-éducatif pour les élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire

Guyane
Principalement par intervenant(s) rattaché(s) à un établissement ou un service de soins 4.6 %
Principalement par intervenant(s) rattaché(s) à un établissement médico-social (y compris CMPP) 8.3 %
Principalement par intervenant(s) libéral (aux) 4.4 %
Principalement par intervenant(s) rattaché(s) à un SESSAD 13.9 %
Pas d’accompagnement 68.8 %
Total 100 %
Dont PEJS 0 %
Sources : Enquêtes 3 et 12 -